Grèce : un Noël à la bougie et sans cadeau pour les retraités

| |

Les années passent et les retraités grecs sombrent toujours un peu plus dans la misère. Depuis 2010, ils ont perdu de 30 à 50% du montant de leurs pensions. Certains arrivent tout juste à survivre, en coupant le chauffage et l’électricité pour pouvoir manger. Et à la moindre mesure sociale prise par Athènes, l’Eurogroupe répond en refusant en bloquant tout allègement de la dette grecque.

Par Marina Rafenberg À 95 ans, c’est tout seul que Christos Papazoglou a fait le déplacement depuis son île natale de Crète jusqu’à Athènes. « Il ne faut pas se décourager, il faut continuer à protester contre les mesures inhumaines que veulent nous imposer l’Allemagne et les créanciers », peste le vieil homme. Jeudi 15 décembre, quelque 2000 retraités s’étaient donnés rendez-vous devant le Parlement grec, qui examinait le déblocage d’une aide financière d’urgence, au mois de décembre, pour les personnes âgées touchant une pension inférieure à 850 euros. « Ce n’est qu’une goutte d’eau dans l’océan et pourtant, même cela, les Allemands ne sont pas (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous