Moldova Azi

Législatives en Moldavie : des ambitions europénnes suspendues à la régularité du scrutin

| |

Plus de 3.000 observateurs nationaux et internationaux superviseront les élections législatives du dimanche 5 avril en Moldavie. Alors que des irrégularités ont été constatées au cours de la campagne, notamment en matière de libre accès aux médias, de sérieux risques de fraude pèsent sur le scrutin. Selon le politologue Nicu Popescu, seules des élections libres et équitables permettront pourtant au pays de confirmer sa vocation européenne.

Par Nicu Popescu Le Président moldave Vladimir Voronin La Commission européenne souhaite mettre en place un Partenariat oriental avec six pays de l’ancien bloc soviétique – dont la Moldavie - afin de renforcer les institutions, les contrôles aux frontières ou encore la coopération en matière d’énergie. Une alliance que rejette le Président moldave Vladimir Voronin qui ne veut pas d’une Communauté des États indépendants bis. Selon lui, la République de Moldavie n’a pas intérêt à se retrouver dans un groupe d’États, comme l’Azerbaïdjan ou la Biélorussie, où le processus d’intégration européenne est moins avancé. Et le Président n’a pas (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous