Du Čakor à la Bjeluha

Entre le Kosovo et le Monténégro, une fuyante frontière

| |

Le Monténégro et le Kosovo se sont mis d’accord sur le nouveau tracé de leur frontière commune, mais dans le plus grand secret. Alors que le Kosovo perdrait pas moins de 8 229 hectares au profit de son voisin, la nouvelle ligne de démarcation n’a toujours pas été officiellement rendue publique. Au risque d’alimenter toutes les rumeurs.

Par Samir Kajošević L’accord sur la délimitation des frontières avec le Monténégro aurait privé le Kosovo de 8 890 hectares de son territoire, et les nouvelles frontières ne seraient pas conformes à celles établies à l’époque de la République socialiste fédérative de Yougoslavie (RSFY). C’est ce qu’affirment Florim Isufi et Shpejtim Buliqi, professeurs à l’Université de Pristina. Selon eux, les frontières établies en 1945 par la commission dirigée par Milovan Đilas, au nom du Conseil antifasciste de libération de la Yougoslavie (AVNOJ), n’ont pas été respectées. « En raison de la non-conformité des nouvelles frontières avec celles établies par l’AVNOJ, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous