La Macédoine fête les 25 ans de son indépendance en pleine crise

| |

Le 8 septembre, la Macédoine a fêté le 25ème anniversaire de son indépendance dans la division, embourbée dans la pire crise politique de sa jeune histoire. Si Skopje avait traversé plus sereinement les années 1990 que ses voisins de l’ancienne Yougoslavie, depuis le milieu des années 2000, le pays n’arrive plus à redresser la barre. Économiquement, diplomatiquement, politiquement, socialement, c’est même une descente aux enfers qui semble interminable...

Par Zorana Gadžovska Spasovska & Srdjan Stojančov En 25 années d’indépendance, la Macédoine a connu bien des hauts et des bas. Elle a su éviter la guerre au moment de l’éclatement yougoslave, créer un État dotée d’une vraie autonomie monétaire, tracer sa voie vers l’intégration à l’UE et à l’OTAN, mais elle a aussi connu une guerre civile, une dispute qui perdure depuis le début des années 1990 avec la Grèce à cause du nom du pays et des périodes d’instabilité politique qui culminent depuis deux ans avec la crise la plus longue et la plus profonde de la courte histoire de la Macédoine. La Macédoine parviendra-t-elle à s’imposer comme un État (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous