Eleftherotypia

La gauche grecque critique la ratification de l’adhésion européenne de la Roumanie et de la Bulgarie

| |

La Grèce, qui a joué un rôle majeur dans le rapprochement européen des pays balkaniques pendant sa présidence en 2003, a été le premier pays membre de l’UE à ratifier le traité d’adhésion des deux pays voisins, malgré les critiques de la gauche.

Lors de leur rencontre au sommet le 2 octobre dernier à Athènes les Présidents de Bulgarie et de Roumanie et le premier ministre Grec K. Karamanlis ont exprimé l’avis que la perspective européenne de l’ensemble des pays de l’Europe du Sud-est est le catalyseur de l’accomplissement de la stabilité, la sécurité et la croissance, mais aussi de la solution durable des problèmes. Dans un communiqué commun, les trois dirigeants se sont exprimés en particulier au sujet du Kosovo en insistant sur « la fidèle application des valeurs et des critères européens avec la plus grande participation possible de toutes les ethnies concernées pour garantir la création d’un (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous