Adhésion à l’UE : La Croatie bloque la candidature serbe

| |

Les querelles récurrentes entre la Croatie et la Serbie sont devenues un véritable obstacle à l’adhésion de Belgrade à l’Union européenne (UE). Dernier épisode en date, la Croatie refuse de donner son accord à l’ouverture d’un chapitre de négociations en vue de l’adhésion de son voisin serbe, bloquant ainsi tout le processus.

Par Zoran Glavonjić La Croatie est le seul des États-membres de l’UE à n’avoir pas donné son accord pour l’ouverture du chapitre 23 (concernant l’appareil judiciaire et les droits fondamentaux), dans le cadre des négociations d’adhésion de la Serbie avec Bruxelles. Les Croates estiment que les conditions pour son ouverture ne sont pas remplies, et demandent une coopération de Belgrade avec le TPIY, un point particulièrement sensible, comme le montre la réaction violente de Zagreb suite à la décision du TPIY d’accorder la liberté provisoire à Vojislav Šešelj. La Croatie exige également de son voisin serbe le respect du droit des minorités, et la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous