Kosovo : Hashim Thaçi, « le président des cocktails molotov »

|

« Le président des cocktails molotov », titrait samedi le quotidien Zëri pour saluer l’élection du nouveau président, Hashim Thaçi. Élu vendredi au troisième tour de scrutin sous fond d’émeute à Pristina, le « Serpent » devient le cinquième président du Kosovo depuis la fin de la guerre. Portrait.

Par Hysni Bajraktari Hashim Thaçi est né le 24 avril 1968 dans le village de Burojë, près de Skenderaj, dans la Drenica. En 1989-1990, alors qu’il était étudiant en histoire, il prend part aux manifestations contre la suppression de l’autonomie du Kosovo décidée par Slobodan Milošević. Trois ans plus tard, il échappe à une arrestation de la police serbe et se réfugie en Suisse, où il rejoint le Mouvement Populaire du Kosovo (LPK) — organisation politique clandestine d’obédience « marxiste-léniniste », fortement liée aux services secrets de l’Albanie stalinienne, et qui militait pour l’unification nationale albanaise. Le LPK fut à l’origine de la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous