Éducation « parallèle » au Kosovo : la difficile intégration des écoles serbes

| |

Le Kosovo garantit une éducation en quatre langues — albanais, serbe, bosnien et turc —, mais les écoliers serbes sont toujours scolarisés dans des établissements « parallèles » qui suivent les programmes de Belgrade, même si les salaires des enseignants sont versés par Pristina. L’éducation ressemble toujours à un champ de bataille.

Par Amra Zejneli Les écoles serbes du Kosovo suivent toujours les programmes de la République de Serbie, en toute conformité avec la législation kosovare. Même si les salaires de certains enseignants dépendent désormais du budget de la République du Kosovo, les autorités serbes n’estiment pas que l’intégration des programmes serbes dans le système d’éducation kosovar soit une priorité. De son côté, le ministère kosovar de l’Éducation, des Sciences et des Technologies affirme que le pays fait tout pour intégrer la communauté serbe. Le dernier exemple en date de ces efforts est l’homologation des diplômes délivrés par l’université de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous