Koha ditore

James Berisha, « l’ambassadeur volant » du Kosovo

| |

L’Albano-américain James Berisha a décidé de remédier à l’absence d’ambassadeurs du Kosovo et de diplomates engagés dans le lobbying pour l’indépendance du Kosovo avec son petit avion Cessna 172. Sur son budget personnel et avec le soutien moral de nombreux amis, il a commencé une tournée des différents États d’Amérique centrale et d’Amérique du Sud, pour promouvoir la reconnaissance de l’indépendance du Kosovo. Il dénonce le manque de soutien des institutions de Pristina.

Par Arben Atashi Né à Brestovc, dans la commune de Rahovec/Orahovac, aujourd’hui âgé de 37 ans, James Berisha a passé son enfance au Kosovo et il est ensuite est parti pour l’Occident afin de réaliser son rêve, devenir pilote d’avion. Diplômé de l’Académie pour les Vols Sûrs en Floride, il vit aujourd’hui à El Paso, aux Texas, où il travaille comme pilote pour la compagnie aérienne Sierra West Airlines. Ignoré par les institutions du Kosovo mais salué par les média des pays où il atterrit, il est déterminé à aller jusqu’au bout de sa mission. À ce jour, il a visité, à lui tout seul, plus de pays que le ministre des Affaires étrangères du Kosovo, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous