Roumanie : Ion Rîmaru, l’histoire du « vampire de Bucarest »

|

Au début des années 1970, Ion Rîmaru fut la terreur de la capitale roumaine. En à peine un an, il assassina sauvagement quatre femmes et tenta d’en tuer dix autres. Aujourd’hui encore, le jeune homme est considéré comme le tueur en série le plus dangereux de l’histoire moderne de la Roumanie...

Par Yves Lelong Tout a commencé le matin du 9 avril 1970 dans le quartier de la gare de Bucarest. Les locataires d’un immeuble de la rue Scarlatescu appellent la police après avoir découvert le cadavre d’une femme, Elena Oprea. Elle a été frappée à coups de manche de hache, mordue et tuée de façon effroyable. L’expertise des médecins légistes révèle que le tueur a sucé le sang de sa victime. En juin 1970, nouveau crime. Après avoir été battue, Florica Marcu est transportée inconsciente au cimetière Sfânta Vineri où son agresseur la poignarde et la viole. La jeune femme réussit finalement à se sauver grâce à l’intervention d’un chauffeur de camion (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous