Le Courrier des Balkans

Inondations en Serbie : paysage après le déluge

| |

Des villes ravagées comme par la guerre, des maisons et des vies éventrées, des réfugiés climatiques qui ne savent pas ce qu’ils trouveront quand ils reviendront chez eux. La Serbie balance entre abattement, colère contre les autorités, solidarité, crainte des épidémies et impossible bilan. Le reportage de nos envoyés spéciaux à Paraćin, Svilajnac, Smederevska Palanka et Krupanj.

Texte : Philippe Bertinchamps. Photos : Saša Čolić. Dans un article publié le 22 mai dans The Guardian, le philosophe croate Srećko Horvat écrit : « Ce qui se trouve sous la surface de ces inondations catastrophiques, ce n’est pas juste un désastre naturel, c’est aussi un désastre social. C’est comme si le roi des Pays-Bas Willem-Alexander avait raison quand il a déclaré il y a quelques années que « l’État-providence du XXe siècle était révolu » et serait remplacé par une « société de participation » (…) C’est ce à quoi nous assistons ici. Des gens de toute l’ancienne Yougoslavie ont organisé leurs propres filets de protection sociale, envoyant des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous