Vreme

Guerre en Croatie : acquittement d’Ante Gotovina, la légalisation du nettoyage ethnique (1/2)

| |

L’acquittement du « héros de la guerre d’indépendance » et de son co-accusé le général Markač par le TPI a donc « légalisé » le nettoyage ethnique en Krajina. Début août 1995, l’opération Oluja dirigée par Ante Gotovina avait permis la reconquête en à peine quelques jours de cette cette région croate majoritairement serbe depuis le XVIIe siècle. De nombreux crimes avaient été commis contre la population civile, qui avait fui en masse. Retour sur cette page sombre de l’histoire balkanique.

Par Filip Švarm Août 1995, Franjo Tuđman vient constater la victoire des troupes d’Ante Gotovina (à sa gauche) en Krajina Knin, 5 août 1995. Le général Ante Gotovina a réuni ses officiers. Devant la caméra, il hurle à ses subordonnés : « Même des barbares ne font pas ça ! Même des vandales ! Mais des gens pour qui seul compte le butin de guerre, qui se paient dessus et ne combattent que pour lui ! » Ce que Gotovina a en tête, c’est la flambée de violence qui accompagne la prise de la Krajina par l’armée croate : débauche de maisons dévalisées et incendiées, assassinats de vieillards restés à la traîne dans les villages, meurtres de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous