Électricité en Albanie : la privatisation plonge les pauvres dans le noir

| |

La privatisation des fournisseurs d’électricité en Albanie a eu des conséquences catastrophiques, aussi bien pour les consommateurs que pour le réseau de distribution. Aujourd’hui, ce sont surtout les clients résidentiels, déjà précaires, qui paient le prix de ces erreurs et doivent de plus en plus souvent vivre sans accès à l’électricité.

Par Arlind Qori Une large majorité des foyers albanais est, pour son approvisionnement en électricité, dépendante d’une entreprise autrefois publique ayant subi un processus de néo-libéralisation. Au cours des différentes phases du processus de privatisation et d’adaptation du secteur électrique, l’entreprise a tout d’abord été divisée en deux, avant de voir en 2009 sa branche la plus importante de distribution d’énergie racheté par l’entreprise tchèque České Energetické Závody (ČEZ). Cette privatisation avait été planifiée au niveau politique afin de coïncider avec la présidence tchèque de l’UE. Le gouvernement albanais de centre-droit de l’époque a (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous