Élection présidentielle en Moldavie : la lutte anti-corruption au cœur de la campagne

| |

Les Moldaves sont appelés aux urnes ce dimanche pour élire leur président. Un scrutin important qui pourrait tourner la page d’une longue période d’instabilité politique et sociale. L’enjeu est aussi de redorer le blason d’une classe politique éclaboussée par les scandales de corruption. Reportage.

Par Julia Beurq Une certaine apathie semble s’être emparée de la capitale moldave. Pas d’affiches électorales en surnombre, pas de meetings politiques ni de concerts organisés dans le centre de Chișinău. La place principale de la capitale est étrangement vide, alors qu’il y a à peine un an, elle était occupée par plusieurs milliers de Moldaves qui manifestaient contre la coalition gouvernementale, la corruption et l’accaparement de l’État par des clans oligarchiques. Pourtant, il ne faut pas se fier aux apparences : l’enjeu de cette élection est de taille. Cela fait vingt ans que le président moldave n’a pas été élu au suffrage universel (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous