Football en Slovénie : le nouveau président de l’UEFA, la « bonne personne, au bon moment »

| |

Élu à la tête de l’UEFA le 14 septembre, l’avocat Aleksander Čeferin incarne le renouveau du football slovène. Plus respectueux des valeurs d’équipes, moins sensible aux sirènes de l’argent, pour que le sport soit vraiment universel et facteur d’inclusion.

Par Antonio Saccone L’été a été particulièrement intéressant pour le sport slovène. Après l’inculpation de l’Irlandais Patrick Hickey pour trafic de billets pendant les JO de Rio, le président du comité olympique slovène Janez Kocijančič lui a succédé au CIO. Quelques semaines plus tard, c’est l’UEFA qui élisait à sa tête l’avocat de Ljubljana Aleksander Čeferin. Là, aussi, il s’agissait d’une nomination particulière, après la suspension de l’ancien président Michel Platini. Les temps sont durs pour les organisations sportives internationales. Ce n’est d’ailleurs sûrement pas par hasard si la Commission européenne avait placé la « bonne gouvernance » au (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous