Croatie : le « nouveau » HDZ d’Andrej Plenković, un pas au centre, deux pas à droite

| |

Arrivé cet été à la tête du HDZ avec l’étiquette de « modéré », le nouveau Premier ministre Andrej Plenković semble bien décidé à écarter les éléments plus radicaux du parti. Mais aura-t-il le cran de son prédécesseur Ivo Sanader, qui avait réussi à paver la voie à une modernisation politique de la Croatie avant d’être rattrapé par les scandales de corruption ?

Par Marinko Čulić La victoire des étudiants et des professeurs contre la cléricalisation de la Faculté de lettres et de sciences humaines de Zagreb (FFZG) a-t-elle marqué un changement de paradigme en Croatie ? La situation s’était pourtant tendue après que le doyen Vlatko Previšić eut embauché des vigiles privés, et que le député de la diaspora Željko Glasnović eut appelé à passer à tabac les étudiants, qu’il qualifiait de « jeunesses titistes ». La Présidente Kolinda Grabar-Kitarović, d’ordinaire si prolixe, n’a toujours pas pipé mot dans cette affaire. En tant que commandante suprême des Forces armées, elle est pourtant censée avoir sous sa (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous