Bulgarie : l’impossible réforme du système judiciaire

| |

En décembre, les députés bulgares ont montré une belle unité en apportant des amendements successifs à une réforme qui s’attaquait au problème de la corruption dans la magistrature. En conséquence, le ministre de la Justice, Hristo Ivanov, a démissionné de son poste et la société civile manifeste dans les rues.

Par Béranger Dominici La Bulgarie a de nouveau sombré dans l’instabilité politique en ce mois de décembre 2015. En cause, les amendements apportés par les parlementaires à un projet de loi touchant à l’organisation de la justice. S’estimant désavoué, le ministre de la Justice, Hristo Ivanov, apparenté au Bloc réformateur, a quitté le gouvernement, fragilisant ainsi la coalition que son parti forme avec le GERB de Boïko Borisov et provoquant une série de manifestations à travers le pays. Pour succéder à Ivanov, le Premier ministre a choisi Ekaterina Zaharieva, une fidèle du GERB, passée par le ministère du Développement régional et par le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous