Grèce : « la menace du Grexit a ouvert la voie au Brexit »

| |

C’est un référendum qui réveille bien des souvenirs. Il y a un an, les Grecs votaient contre les politiques d’austérité imposées par l’Union européenne, finalement imposées par diktat. Vu d’Athènes, la menace alors agitée du Grexit a ouvert la voie au Brexit. Reportage.

Elisa Perrigueur et Clémentine Athanasiadis Sur l’écran de télévision d’un petit café, rue Hippocratous à Exarcheia, les débats télévisés sur le Brexit se succèdent. Le Premier ministre Alexis Tsipras apparaîtà l’image, visage grave. Il insiste sur les divisions actuelles au sein de l’UE, « ces stéréotypes qui divisent l’Europe entre un Nord travailleur et raisonnable et un Sud paresseux et ingrat... Le Premier ministre prédit que « le référendum anglais sera soit une alarme pour réveiller le somnambule qui avance dans le vide soit le début d’un parcours très dangereux pour tous les peuples de l’Europe ». L’avatar Twitter de Marine le Pen, la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous