Le Courrier des Balkans

Bosnie : la vague de révolte partie d’Istanbul déferle sur Sarajevo

| |

Depuis jeudi dernier, des rassemblements spontanés s’organisent tous les jours dans les rues de Sarajevo pour défendre les droits des nouveaux-nés de Bosnie, privés depuis cinq mois de documents d’identité. Pour beaucoup de citoyens, après la vague de révolte qui a secoué la Turquie, l’heure est arrivée de descendre dans les rues, pour dénoncer l’incurie des politiciens bosniens.

Par Rodolfo Toè Sarajevo comme Ankara ou Istanbul ? Après une semaine folle, il faudra peut-être commencer croire au parallèle. Des milliers de personnes occupent toujours la place qui fait face au Parlement. Après les grandes manifestations de jeudi dernier, la mobilisation n’est toujours pas retombée. Retrouvez notre dossier : Bosnie-Herzégovine : l’heure du réveil citoyen Il y a quelque chose d’inouï dans l’insurrection populaire de ces derniers jours. Qu’est-ce qui a éveillé si soudainement les consciences des Bosniens ? « Les manifestations récentes montrent que l’inaction des politiciens, qui, cette fois, menace la vie de nos (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous