Le Courrier de la Bosnie-Herzégovine

Bosnie-Herzégovine : Neđo Galić, un héros ordinaire qui s’est opposé au nettoyage ethnique

| |

En 1993, les nationalistes croates d’Herzégovine ont pratiqué un farouche « nettoyage ethnique » des habitants bosniaques et serbes des territoires sous leur contrôle. Dans la commune de Ljubuški, Neđo Galić a pris la responsabilité de falsifier des documents, sauvant ainsi des centaines de Bosniaques. Un film sur ce « juste d’Herzégovine » vient d’être réalisé. À Ljubuški, sa projection a ravivé les polémiques du passé.

Par Eléonore Loué-Feichter Malgré des pressions de la part d’associations locales d’anciens combattants qui se sont fortement opposés à sa projection et ont exigé des autorités son interdiction, le film « Neđo de Ljubuški » de Svetlana Broz a pu être présenté au public local. Pour la réalisatrice, il est évident que, 19 ans après les faits, il y a toujours des personnes qui ne souhaitent pas que la vérité sur ces crimes soit montrée, préférant l’impunité pour ceux qui y ont participé ou y ont assisté en se taisant. Le film, qui fait partie d’une série nommée « Les meilleurs d’entre nous », est un documentaire sur Neđo Galić, un Croate qui s’est (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous