Bosnie-Herzégovine : Milorad Dodik ou l’avenir d’une guerre inachevée

| |

Milorad Dodik fête belliqueusement ses dix ans à la tête de la Republika Srpka et n’abandonne toujours pas l’idée d’organiser un référendum le 25 septembre, afin de décider du maintien de la fête nationale de l’entité serbe. Alors que personne ne mise pour le moment sur l’indépendance de la Republika Srpska, pourquoi donc cet entêtement du dirigeant serbe de Bosnie-Herzégovine à attiser les haines et jouer des provocations ?

Par Ivica Đikić " title="© Portal Novosti" /> Le président de la Republika Srpska et chef de l’Alliance des socio-démocrates indépendants (SNSD) enflamme chaque jour l’humeur sécessionniste chez les masses populaires et annonce que le référendum du 25 septembre n’est qu’une répétition générale de l’étape suivante : l’indépendance de l’entité serbe en 2018. La Bosnie-Herzégovine politique est un pays raté. « Nous ne soutiendrons pas la position du Tribunal et du ministère de la Justice de Bosnie-Herzégovine qui prennent des décisions contre la Republika Srpska et le peuple serbe. Je demande à ce que la Republika Srpska soit célébrée comme un État, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous