Bosnie-Herzégovine : 1er mars, jour de l’indépendance... pas pour tous

| |

Le 1er mars 1992, 64,31 % des citoyens de la République de Bosnie-Herzégovine se déclaraient favorables à la scission avec la Yougoslavie, à la manière des républiques voisines de Slovénie et de Croatie. Le 1er mars 2010, la Bosnie a fêté ses 18 ans d’indépendance. Une session extraordinaire était organisée au Parlement. Malheureusement, les invités sur place ont trouvé les portes... closes !

Le 1er mars 2010, à l’occasion du Jour de l’indépendance de la Bosnie-Herzégovine, une séance solennelle avait été prévue au Parlement de Bosnie-Herzégovine. Malheureusement, lorsque les parlementaires et leurs invités, parmi eux de nombreux ambassadeurs et hauts fonctionnaires, sont arrivés devant la grande salle du Parlement prévue à cet effet, ils ont trouvé les portes… closes. En effet, l’approbation d’une session extraordinaire avait uniquement été obtenue de Sulejman Tihić, président de la Chambre des peuples à l’Assemblée (Dom naroda) et secrétaire général du SDA (Parti de l’action démocratique) mais n’avait pas été approuvée par le président de la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous