Bosnie : Dosta ! dénonce un système politique bloqué et corrompu

| |

Depuis ses premières manifestations publiques, le jeune mouvement de contestation globale s’est imposé dans le paysage médiatique bosnien. Au moment des élections, ses animateurs affichent leur défiance face à la classe politique. Dosta ! n’appelle ni au boycott des élections ni à la participation, mais veut que les politiciens rendent des comptes. « Dosta ! » signifie « Assez ! »

Par Matthieu Fauroux Dans le centre-ville de Sarajevo, difficile d’échapper aux autocollants de Dosta. La main noire de l’organisation, dont la paume figure le triangle de la Bosnie, colonise discrètement le mobilier urbain. Née il y a seulement quelques mois, cette organisation contestatrice entend bien peser dans le débat électoral, à sa manière. « Après un long débat interne, nous n’appelons ni à voter, ni à boycotter le scrutin », affirme Darko Brkan, l’un des leaders de l’organisation, « mais nous devons forcer les hommes politiques à travailler de façon efficace et à rendre des comptes ». Contradictions Chaque samedi, une cinquantaine de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous