Bosnie-Herzégovine : au bonheur des bookmakers

| |

En Bosnie-Herzégovine, dans toutes les villes et jusque dans les écoles, les bureaux de paris sportifs poussent comme des champignons. Dans un pays en crise, où il n’y a pas de travail, c’est devenu la seule perspective de gagner un peu d’argent. Et les cas de dépendances au jeu se multiplient. Sans compter que ces agences sont des pros de la fraude fiscale. L’enquête de Radio Slobodna Evropa.

Par Selma Boračić-Mršo La Bosnie-Herzégovine compte le plus grand nombre de bureaux de paris sportifs en Europe. Ils engendrent des bénéfices énormes, mais la majorité d’entre eux ne paient pas d’impôts. Selon l’administration fiscale de la Fédération de Bosnie-Herzégovine, on compte pas moins de 2 500 agences et en Republika Srpska, 756 bureaux ont été enregistrés. Il suffit d’une simple opération arithmétique pour conclure que le pays compte un bureau de paris sportifs pour mille habitants. En outre, un nombre croissant de jeunes, dont beaucoup de mineurs, sont accros au jeu. Un demi-million de personnes en Bosnie-Herzégovine donnent leur (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous