Osservatorio sui Balcani

Zagreb-Sarajevo : le pont de la discorde

| |

Une imposante construction provoque un contentieux entre la Croatie et la Bosnie-Herzégovine. Il s’agit d’un pont reliant la côte croate à la péninsule de Peljesac et passant tout près de Neum, le petit accès côtier de la Bosnie-Herzégovine. Sarajevo se plaint d’une limitation de son accès à la mer. Le projet suscite aussi des polémiques en Croatie.

Par Drago Hedl Sous le slogan « La liaison du continent n’a pas de prix ! », la Croatie a débuté la construction du pont qui reliera la terre ferme à la péninsule de Peljesac et cheminera tout près des 21 km de côte appartenant à la Bosnie-Herzégovine voisine. Une telle entreprise qui, selon ce qui a été annoncé coûtera environ 250 millions d’euros, a suscité, à peine commencée, une véritable tempête tant à l’intérieur même de la Croatie qu’en dehors de ses frontières. Alors que l’opposition croate estime qu’il s’agit d’une « construction politique » qui n’a aucune justification économique, le gouvernement de Sarajevo a fortement réagi aux intentions de Zagreb de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous