IWPR

Yougoslavie : de l’accession au pouvoir de Milosevic à sa chute

| |

Dès l’instant ou Milosevic s’est approprié le pouvoir, la guerre en
Yougoslavie était inévitable.

Par Stojan Cerovic (Chroniqueur à l’hebdomadaire Vreme de Belgrade) Personne ne peut excuser Slobodan Milosevic pour sa responsabilité dans le conflit yougoslave. Une guerre est toujours possible mais en aucune façon inévitable. Milosevic assurait du contraire. Il n’a pas créé le nationalisme serbe mais il lui a ouvert la porte. Il s’est placé à la tête d’un mouvement agressif qui détruisait, au tournant des années 1980-1990, les institutions de la Yougoslavie de Tito. Probablement qu’il ignorait, lui-même, où tout ça pourrait conduire. Il a accédé au pouvoir, suite au coup d’État d’automne 1987. Ce putsch coïncidait avec la déclaration de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous