Monitor

« Waterloo » de l’armée bulgare en Irak

| |

Cinq soldats bulgares ont perdu la vie, le 27 décembre dernier, dans un attentat contre leur base de Karbala, en Irak. Toutes les tentatives pour cacher les sérieux problèmes au sein de l’Armée risquent de compromettre encore plus la Bulgarie aux yeux des alliés occidentaux.

Par Stefan Solakov Plusieurs mois avant la tragédie vécue par l’armée bulgare à Karbala, Monitor dénonçait, dans cette même rubrique, le fait que les dirigeants du pays sont en train de précipiter celui-ci vers la démence militaire. Malheureusement, le pronostic s’est réalisé, et l’on ramasse aujourd’hui les fruits amers de la politique d’incapables menée par les militaires et la direction du pays. En envoyant des contingents armés en Irak, la Bulgarie a commencé à s’enfoncer inexorablement dans les sables mouvants de l’aventure militaire. Et ce qui est encore pire, la vérité soigneusement dissimulée sur l’impréparation de l’Armée bulgare pour des actions (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous