Radio Free Europe

Vukovar, Srebrenica : les « provocations » du nouveau président serbe

| |

Les premières déclarations du nouveau Président serbe Tomislav Nikolić ont déjà irrité la Croatie et froissé la Géorgie. L’Union européenne, quant à elle, n’a pas du tout apprécié ses propos sur le massacre de Srebrenica. Le nouveau Président serbe a beau jeu d’accuser les journalistes de déformer ses propos, les « gaffes » s’accumulent, alors que Tomislav Nikolić est attendu le 14 juin à Bruxelles.

Tomislav Nikolic n’est pas un novice dans l’art de la provocation et son entretien avec un journaliste du quotidien allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung ne fait que répéter des propos déjà tenus sur « son rêve impossible » de la Grande Serbie. « Il y a des rêves qu’un homme ne peut pas réaliser. La Croatie est un État reconnu internationalement. Les frontières de la Croatie vont jusqu’au Danube et ne seront pas changées. La même chose s’applique à la Bosnie-Herzégovine. Mes rêves, au temps de l’effondrement de l’ancienne Yougoslavie et les décisions qui furent prises pour savoir qui devait vivre où, n’ont malheureusement pas été réalisés. Et étant donné (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous