Le Courrier des Balkans

Vučić attaque BIRN, la « mafia des journalistes » et l’UE

| |

Chassez le naturel, il revient au galop... Le « pro-européen » Premier ministre Aleksandar Vučić a retrouvé les accents de sa jeunesse, quand il était ministre de l’Information de Slobodan Milošević. Il dénonce les journalistes « vendus à l’étranger », et les médias serbes aboient sur ses ordres, Politika en tête.

Par Ph.B. Le tabloïd serbe Informer a encore frappé fort. En une jeudi 15 janvier : « Ils ont voulu ravir 23 200 000 euros ». « Ils », c’est-à-dire des « journalistes respectables » (entre guillemets) et des diplomates. « Nous révélons comment la mafia journalistique rackette la Serbie au nom de l’UE », annonce le quotidien pro-Vučić, exigeant des « excuses » de la part des « menteurs ». « 23 200 000 euros », c’est la somme « extorquée à notre État et aux citoyens de Serbie, volée de leur poche, littéralement kidnappée » par les « journalistes d’investigation » (entre guillemets) du site d’information anglophone BIRN, « payés par Bruxelles ». Depuis (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous