h-alter

« Volksphobie » en Croatie : le référendum, une menace pour la démocratie ?

| |

C’est référendum dimanche en Croatie : à l’initiative de la droite conservatrice, les électeurs doivent confirmer l’inscription dans la Constitution du mariage comme « union d’un homme et d’une femme »... D’autres référendums pourraient suivre, notamment sur l’alphabet cyrillique. Alors que la droite monopolise « l’arme du référendum », faudrait-il limiter cette forme de démocratie directe ?

Par Danijela Dolenec [1] Il semblerait qu’on assiste ces derniers jours à la réalisation de certaines craintes archétypales des libéraux : la crainte que donner trop de pouvoir de décision politique au peuple engendre une régression politique et la violation de droits humains fondamentaux. La Croatie a fait quelques pas, certes faibles, vers la démocratie directe, et cela réveille aussitôt la méfiance envers le peuple, profondément enracinée chez nos élites dirigeantes. Ce phénomène est bien résumé dans la langue allemande avec le concept de Volksphobie, ou phobie du peuple. Le terme est associé au départ à la Loi fondamentale allemande écrite en (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous