Danas

Violences au Kosovo : du « nettoyage ethnique », pour le commandement de l’OTAN

| |

Le commandant de l’OTAN pour le sud-ouest de l’Europe, Gregory Johnson, a qualifié, vendredi à Pristina, de « nettoyage ethnique » la violence massive qui est en cours au Kosovo. « Des actes de ce genre sont en réalité du nettoyage ethnique qui ne doit pas se poursuivre, c’est à cause de cela que nous sommes venus au Kosovo » a déclaré l’amiral américain lors d’une conférence de presse tenue à l’issue d’une rencontre avec le chef de la MINUK, Harri Holkeri.

Par R . D. Le bilan de la violence ethnique depuis mercredi est d’au moins 31 personnes tuées et de plus de 500 blessées selon la MINUK. Comme l’a précisé sa porte parole, Izabella Karlowicz, on compte parmi les blessés 61 policiers et 35 soldats de la KFOR. Les forces internationales de paix ont évacué plusieurs milliers de Serbes, menacés par les extrémistes albanais, incendiant maisons et monuments religieux serbes. Selon les informations de la MINUK, au moins quinze églises et autres édifices orthodoxes ont été incendiés et détruits, parmi lesquels figurent les perles de l’art et de l’architecture byzantins médiévaux, comme l’église de Notre-Dame (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous