LeftEast

Violence contre les femmes : la tragédie d’Özgecan Aslan a réveillé la Turquie

| |

Özgecan Aslan, une étudiante de 20 ans, a été sauvagement assassinée le 11 février dernier. Son martyre a provoqué une vague de manifestations dans toute la Turquie, afin que les violences contre les femmes cessent enfin d’être tues et cachées. A cause à la misogynie du gouvernement conservateur de l’AKP, le nombre de ces crimes a été multiplié par 14 en dix ans.

Par Ezgi Yildiz Le meurtre brutal d’Özgecan Aslan par trois hommes qui ont tenté de la violer a semé la consternation en Turquie. Le 11 février 2015, la jeune femme rentrait chez elle, à Mersin, dans le sud de la Turquie, lorsqu’elle a été enlevée par le chauffeur du minibus où elle avait pris place, aidé de son père et d’un ami. Elle a résisté. Le chauffeur l’a alors frappée avec une barre de fer, l’a poignardée et lui a coupé les mains pour se débarrasser des traces d’ADN sous ses ongles. Les trois hommes ont enfin brûlé son corps et l’ont abandonné sur la grève. Retrouvez notre dossier : Les violences faites aux femmes : un problème balkanique (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous