Le Courrier des Balkans

Veljko Kadijević, le dernier commandant de l’Armée populaire yougoslave, est mort à Moscou

|

Le dernier ministre de la Défense et chef d’état-major de l’Armée populaire yougoslave (JNA), le général Veljko Kadijević, est mort en exil à Moscou dimanche 2 novembre. C’est l’un des derniers acteurs majeurs de l’éclatement de la Yougoslavie qui disparaît.

Né en Croatie d’un père serbe et d’une mère croate, il était âgé de 88 ans. Nommé ministre de la Défense du gouvernement yougoslave en 1988, il restera en poste jusqu’à l’éclatement de la Fédération en 1992. En tant que ministre de la Défense, il était de facto de commandant de l’Armée populaire yougoslave et avait le grade de général d’armée. Retrouvez notre dossier : Le 25 juin 1991, la Croatie et la Slovénie proclamaient leur indépendance Il était à la tête des forces yougoslaves lors de la guerre des dix jours en Slovénie, ainsi qu’au moment du déclenchement du conflit armé avec la Croatie. Il avait pris le chemin de l’exil en 2001, après la chute du (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous