Velibor Čolić : « l’architecture des rêves est une chose bien étrange »

| |

Autrefois, Velibor Čolić écrivait en serbo-croate. Depuis 2006, il vit à Douarnenez, en Bretagne, et il écrit en français. Son roman Sarajevo omnibus, paru en 2012 chez Gallimard, vient d’être traduit et publié à Belgrade. Rencontre avec un écrivain qui n’oublie rien, mais laisse le temps lui enseigner les « leçons de l’exil ».


Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous