Travailleurs-esclaves en Serbie : bienvenue dans l’enfer des usines Yura

| |

De plus en plus de témoignages font état de graves violations des droits des travailleurs dans les usines sud-coréennes Yura, dans le Sud de la Serbie. Mais l’État serbe répond par un silence assourdissant.

Par LJ. Bukvić La grève dans l’usine sud-coréenne Yura à Leskovac, mardi 26 avril, aura duré quinze minutes. Les travailleurs ont exprimé leur mécontentement, car ils n’ont pas droit à une journée de repos hebdomadaire, conformément à la loi. Ils se plaignent également des mauvais traitements, physiquement et mentalement dégradants, qu’ils sont obligés de subir. Des plaintes relatives au harcèlement sur les lieux du travail ont en outre été déposées. Le président du syndicat Sloga, Željko Veselinović, a expliqué que la bataille avec l’entreprise Yura durait depuis cinq ans. Et le constat est accablant. Pas question d’aller aux toilettes, portez des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous