Evenimentul Zilei

Une vague de racisme anti-Roumains balaie l’Italie

| |

Une Italienne de 47 ans, Giovanna Regggiani, a été tuée le 1er novembre à Rome, à la suite d’une agression commise par Romulus Mailat, un citoyen roumain d’origine rrom. Cet épisode a décidé les autorités italiennes à prendre des mesures contre l’immigration illégale, et il a également déclenché un violent mouvement raciste contre tous les immigrés roumains en Italie, même les stars du foot. Les échos dans la presse roumaine.

Par Toni Dumitru Le gouvernement a en effet adopté un décret de loi qui prévoit l’expulsion de citoyens communautaires du territoire italien si ces derniers sont considérés comme représentant une menace pour la sécurité publique, à condition qu’ils soient majeurs et qu’ils résident en Italie depuis moins de 10 ans. Dans l’opinion publique, la situation est grave. Après les funérailles de la femme tuée, le 3 novembre, les prêtres et les proches de Giovanna ont condamné l’intolérance, mais les personnes rassemblées devant l’église ne semblaient guère en tenir compte, et lançaient des slogans de haine à l’adresse des Roumains. « Assassins », « Honte (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous