IWPR

Un référendum qui menace la stabilité de la Macédoine

| |

Le référendum sur un nouveau découpage des limites municipales menace de plonger le pays dans une crise politique, en remettant en cause les accords de paix d’Ohrid, et les réformes prennent du retard.

Par Nevena Angelovska La campagne pour le référendum doit officiellement commencer le 7 octobre, mais un premier vote de défiance envers la majorité au pouvoir, à l’initiative de l’opposition a marquéle départ de la campagne. Ce référendum fixé au 7 novembre a été organisé pour essayer de bloquer la démarche du gouvernement pour faire passer le nombre des municipalités - actuellement de 123 - à 80. Cela aurait pour résultat de faire perdre aux Macédoniens leur statut de majorité au profit des minorités albanaises dans certaines localités. Si le référendum est victorieux, cela remettrait à plus tard les réformes de décentralisation indispensables pour (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous