AIM

Un mois de monnaie parallèle au Monténégro

| |

Tout voyageur arrivant à Podgorica et Tivat depuis l’aéroport de Belgrade,
est contrôlé - ainsi que ses bagages - par un générateur spécial à rayons X,
immédiatement après sa descente d’avion afin que la police du Monténégro
puisse vérifier s’il porte sur lui de grosses sommes en dinars yougoslaves.
Les passagers provenant des plus petits et plus grands pays membres de la
République fédérative de Yougoslavie sont confrontés aux mêmes problèmes.

Par Zoran Radulovic à Podgorica. En effet, selon les règlements adoptés à Podgorica après la légalisation au Monténégro du système à deux monnaies (en plus du dinar yougoslave, le deutschemark (DM) est devenu le mois dernier un moyen légal de payement), toute personne arrivant de Serbie peut apporter au Monténégro 3.000 dinars au maximum. Par ailleurs, lorsqu’elle sort du Monténégro pour se rendre en Serbie, elle peut emporter des devises étrangères pour un montant de 200 DM ! Ceciest seulement une des conséquences de la décision des autorités de Belgrade de mettre fin aux opérations monétaires et aux échanges de biens entre la Serbie et le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous