Veni, vidi, vici ?

Diplomatie : les Balkans à l’assaut de l’ONU

| |

Le prochain secrétaire général des Nations unies viendra-t-il de l’ancienne Yougoslavie ? À deux ans de l’élection, trois candidats de la région se sont d’ores et déjà déclarés : la Croate Vesna Pusić, le Serbe Vuk Jeremić, et le Slovène Danilo Türk. Si l’on s’attend à l’élection d’un représentant de l’Europe de l’Est, quelles sont leurs chances alors que les tensions entre la Russie et les alliés occidentaux sont au plus fort ? Analyse croisée au micro d’Omer Karabeg.

Propos recueillis par Omar Karabeg Pourquoi Vesna Pusić et Vuk Jeremić, à la différence de Danilo Türk, n’ont-ils pas encore reçu le soutien de leurs pays respectifs ? Est-il vrai qu’Hillary Clinton soutient la candidate croate ? Vuk Jeremić peut-il tirer avantage de son poste à la tête du Centre pour les relations internationales et le développement durable (CIRSD) ? Les forces occidentales seraient-elles contre Jeremić, et la Russie contre Pusić et Türk ? Miroslav Lajčak, ministre des Affaires étrangères de Slovaquie, et Irina Bokova, la Bulgare qui dirige l’UNESCO, ont-ils plus de chance que les candidats de l’ancienne Yougoslavie ? Aleksandra (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous