Le Courrier des Balkans

Turquie : le gouvernement censure Twitter à une semaine des élections municipales

| |

Dernier exemple en date de la dérive autoritaire du gouvernement de Recep Tayyip Erdoğan : la fermeture, par décision de justice, du réseau social Twitter en Turquie. A une semaine des scrutins municipaux qui seront un test pour le parti au pouvoir, le régime turc montre de plus en plus de signes de nervosité.

« Nous allons éradiquer Twitter et les autres réseaux sociaux. Je me moque des réactions internationales. Tout le monde pourra constater la force de la République turque ! » Ces quelques mots lancés par le Premier ministre à des milliers de partisans lors d’une réunion de campagne électorale jeudi soir auront été rapidement suivis d’effets. Vers minuit, les fournisseurs d’accès Internet du pays bloquaient Twitter suite à une décision de justice d’un tribunal d’Istanbul. Retrouvez notre dossier : Turquie : le régime d’Erdoğan de plus en plus nerveux à l’approche des élections municipales Le gouvernement du Parti pour la justice et le développement (AKP) (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous