Le Courrier des Balkans

Turquie : le drame de Soma, la faute à l’ultralibéralisme de l’AKP

| |

Économie ultralibéralisée, clientélisme endémique et pouvoir sourd à toute critique. La catastrophe de la mine de Soma, qui a fait 301 victimes, et la gestion de cette crise, illustrent, comme grossis à la loupe, les maux de la Turquie actuelle. À trois mois d’une présidentielle qui devrait propulser le Premier ministre Erdoğan au sommet de la République, y aura-t-il un avant et un après Soma ?

Par Alexandre Billette « Un accident inévitable ». Pour le Premier ministre Recep Tayyip Erdoğan, en conférence de presse à Soma au lendemain de la catastrophe, la pire tragédie de l’histoire minière du pays est un Act of God contre lequel on ne peut rien. Le chef du gouvernement n’a pas trouvé mieux que de lire une longue liste des tragédies semblables, survenues en France ou en Angleterre... à la fin du XIXe siècle. Un parallèle qui a fait hurler bon nombre de ses concitoyens : la Turquie de 2014 serait donc comparable aux pires passages de Germinal ? Retrouvez notre dossier : Turquie : la colère gronde contre l’AKP d’Erdoğan Ruée vers (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous