Osservatorio sui Balcani

Turquie : dur, dur d’être un homo

| |

En Turquie, assumer son homosexualité se révèle toujours difficile. Violences, homicides, discriminations à l’embauche, licenciements : lesbiennes, gays, bi et transsexuels (LGBT) subissent pressions et discriminations incessantes. Si de nombreuses associations militent en faveur de la reconnaissance des droits des personnes LGBT, les autorités nient en bloc toute forme de discrimination à l’encontre de cette communauté. Une semaine des fiertés LGBT se tiendra à Istanbul du 22 au 28 juin.

Par Fazila Mat À l’occasion des quatrièmes rencontres internationales contre l’homophobie, plusieurs manifestations ont été organisées dans toute la Turquie. Ces derniers mois, les meurtres et actes de violences commis à l’encontre de la communauté des lesbiennes, gays, bisexuels et transsexuels (LGBT) se sont multipliés. Istanbul se prépare à accueillir les 22 et 28 juin prochain, la dix-septième édition de la semaine des fiertés LGBT, organisée par l’association Lambdaistanbul. Pourtant, les violences et les discriminations qui frappent la communauté homosexuelle turque perdurent, malgré le travail des associations. Ces dix dernières (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous