Le Courrier des Balkans

Turquie : à Bozcaada, les vignerons ont la gueule de bois

| |

Sur l’île de Bozcaada, à l’est de la mer Égée, on cultive la vigne depuis l’Antiquité. Seulement, la législation adoptée par le gouvernement islamo-conservateur de Recep Tayyip Erdoğan, qui vient d’entrer en vigueur, restreint la vente et la promotion des boissons alcoolisées dans le pays. De quoi faire craindre le pire pour ces insulaires qui vivent essentiellement du tourisme viticole.

Par Alexandre Billette C’est une belle endormie sur la mer Egée, un petit îlot de 37 km2 fouetté par les vents à l’entrée du détroit des Dardanelles. Mais Bozcaada, ou Ténédos pour les Grecs, ne dort que d’un œil : la haute saison approche, et les 2 500 habitants permanents de l’île s’apprêtent à recevoir la bourgeoisie branchée d’Istanbul, qui débarque en masse durant les mois d’été. Retrouvez notre dossier : Vins des Balkans : la tradition réinventée L’île, l’une des rares à avoir été attribuée à la Turquie par le Traité de Lausanne en 1923, a conservé un caractère grec bien visible dans le village principal, divisé en deux quartiers à l’architecture (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous