Blic

Tuerie de Chevaline : sur la piste de la mafia serbe

| |

L’enquête sur la tuerie de Chevaline est loin d’être terminée, mais plusieurs spécialistes en criminologie assurent que le tueur est sûrement un professionnel serbe. En effet, l’arme du crime est fabriquée dans les Balkans et le modus operandi ressemble aux méthodes qu’utilisait l’UDBA, la police secrète yougoslave. Leurs soupçons se dirigent vers un ancien des groupes paramilitaires...

Par Vladimir Matevski. Selon Marc Drijoux, analyste au Centre international pour la prévention de la criminalité, l’auteur du quadruple meurtre de Chevaline serait un tueur à gages des Balkans. Le 5 septembre dernier, à Chevaline, près d’Annecy (Haute-Savoie), l’ingénieur britannique d’origine irakienne Saad al-Hilli, 50 ans, sa femme Iqbal, 47 ans, et sa belle-mère Suhaila al-Allaf, 74 ans, de nationalité suédoise, ont été tués par balles, de même qu’un cycliste français. Les deux fillettes du couple ont été retrouvées sauves, l’une d’elles grièvement blessée. La nouvelle de cette découverte macabre a provoqué l’effroi en France et en (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous