Le Courrier des Balkans

Tsipras à Moscou : la Grèce, « cheval de Troie » russe au sein de l’UE ?

| |

Le Premier ministre grec Alexis Tsipras est en visite à Moscou mercredi 8 et jeudi 9 avril, à la veille du dernier délai pour le paiement de la tranche de la dette grecque au Fonds monétaire international (FMI). Une visite qui agace Bruxelles.

Par Ermal Bubullima Après Rome, Paris et Berlin, Moscou. Une visite qui irrite Bruxelles, dans un climat de « guerre froide » avec le Kremlin suite au conflit en Ukraine et aux sanctions européennes contre la Russie. Retrouvez notre dossier : Grèce : Syriza face au mur de l’austérité et de l’intransigeance allemande Alexis Tsipras a commencé sa visite en se rendant à la tombe du Soldat inconnu, avant un tête-à-tête avec Vladimir Poutine. À l’agenda : la signature d’un « programme d’action commune », un accord bilatéral bi-annuel, et d’un programme de coopération entre Grèce et Russie pour 2016. Dès son arrivée au pouvoir, le gouvernement (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous