BIRN

Transnistrie : fiasco des efforts de médiation internationale

| |

Alors que les dernières négociations sur l’avenir de la Transnistrie s’achèvent dans une impasse, toute solution apparaît plus éloignée que jamais. Sans accord entre les médiateurs internationaux sur une stratégie commune, les chefs séparatistes de Tiraspol peuvent dormir sur leurs deux oreilles - du moins dans un avenir immédiat.

Par Marian Chiriac Le dernier round de discussions sous médiation internationale concernant des élections libres dans la région moldave séparatiste de Transnistrie s’est terminé le 16 décembre sans progrès apparent. Cet échec constitue une déception pour l’Union Européenne et pour les États-Unis qui, pour la première fois, se joignaient aux négociateurs d’Ukraine, de Russie et de Moldavie, sous la tutelle de l’Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe (OSCE). « Les pourparlers ont été très difficiles et les résultats auraient dû être bien meilleurs », a déclaré William Hill, chef de la mission de l’OSCE en Moldavie. « Le point clé à (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous