Vreme

Traite des êtres humains : les choses changent en Serbie

| |

Cinq ans après la reconnaissance de la traite des êtres humains comme une forme spécifique de criminalité organisée et deux ans après la formulation de délit pénal du même nom, le Département spécial du Tribunal régional à Belgrade a prononcé un premier jugement contre un groupe de quatre trafiquants.

Par Slobodan Georgijev Il a été prouvé que Mladen Dalmacija, actuellement en fuite, citoyen de Bosnie-Herzégovine, a organisé le groupe qui s’est occupé du transfert de jeunes femmes ukrainiennes dans l’objectif de l’exploitation sexuelle. Ses assistants, les époux Tatjana et Vladimir Dudic et Dragan Andrijasevic de Serbie, ont recruté les jeunes femmes en Ukraine et ont organisé leur transport jusqu’à un appartement de Belgrade et plus loin à l’Ouest. Tatjana, d’origine ukrainienne, promettait aux filles un travail en Allemagne avec un revenu mensuel d’environ 700 euros. Les époux Dudic devaient gagner 1600 euros par fille. Les témoignages des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous