Osservatorio Balcani e Caucaso

Trafics d’armes dans les guerres de l’ancienne Yougoslavie : des Européens dans la ligne de mire

| |

Les guerres des années 1990 en Croatie et en Bosnie ont été alimentées via un gigantesque réseau de trafic d’armes, qui a contourné sans difficultés l’embargo des Nations unies. Les mafias russe, italienne ou albanaise ont pris part à ces juteuses affaires, servant d’intermédiaires aux États, Russie, Allemagne et Royaume-Uni en tête. L’enquête explosive du journaliste slovène Blaž Zgaga.

Par Blaž Zgaga Pendant que la Yougoslavie sombrait dans le chaos, le monde entier restait silencieux devant l’atrocité : génocide ethnique, camps de concentration et viols. Bilan de ces guerres : 130.000 morts. Le Conseil de sécurité de l’Onu a très tôt condamné les horreurs perpétrées dans la région et épinglé le trafic d’armes. Plus de vingt ans après, de nouvelles données apparaissent, qui font changer la perspective sur ces affaires. De nombreux États sont mis en cause dans les carnages qui ont dévasté les Balkans. Une enquête de trois ans, conduite par une équipe de journalistes slovènes et soutenue par des reporters de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous