IWPR

Trafic humain en Roumanie : enquête au bout de la nuit

| |

Une enquête menée sous couverture par IWPR révèle comment de jeunes filles sont battues, abusées et vendues pour quelques centaines de dollars dans les rues de Bucarest.

Par Paul Cristian Radu à Bucarest « Qu’est-ce qui me prouve que vous n’allez pas me ramener là-bas ? », marmonnait Diana assise à l’arrière de la voiture. « J’ai peur ». Tout son corps tremblait. Emmitouflée dans une couverture pour se protéger des nuits froides de Bucarest, Diana était, il y a encore quelques minutes, l’une de ces filles que l’on peut acheter aux trafiquants sur le marché roumain. Elle était terrifiée et les mots sortaient de sa bouche incontrôlés. « Ils m’ont frappé. J’ai reçu des coups de couteau. Regarde mes blessures ! J’ai faim. Comment tu me trouves ? Tu veux baiser avec moi ? Je peux te faire des enfants si tu veux. » « Je serai une (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous