Danas

Trafic des êtres humains en Serbie : le Srem, « ligne de défense » de l’Europe

| |

Le Srem est en première ligne dans la lutte contre les migrations clandestines, le trafic et la traite des êtres humains. Cette région frontalière de Serbie, jouxtant la Croatie, est en effet un point de passage quasi obligé pour gagner la « terre promise » de l’Union européenne. La police du Srem vient d’être décorée pour ses résultats : en 2007, elle a réussi à démanteler quatorze réseaux de trafic. La lutte contre la traite et les migrations clandestines est une des conditions posées par l’UE à la Serbie.

Par Jovanka Zurković L’inspecteur de police Slavko Živčić, du Département de la police frontalière de la Direction de la police de Sremska Mitrovica a reçu, cette année, le prix du ministère de l’Intérieur de Serbie. Il est le seul à l’avoir obtenu dans la région du Srem. Le prix a été decerné à Belgrade, lors de la fête centrale de la Journée de la police. Cette année, le prix est revenu à une personne qui le méritait vraiment, ce qui n’est pas toujours le cas : l’année dernière, la police du Srem a démantelé quatorze réseaux de contrebande organisée et de trafic des êtres humains. Elle a déposé quatorze plaintes auprès des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous